L’importance de la biodiversité

La biodiversité est le patrimoine naturel que nous laissons en héritage aux générations futures.
Le site des Sciences Naturelles vous explique pourquoi la biodiversité est essentielle

Préserver la biodiversité

Les informations ci-dessous sont issues du site energie-environnement.ch. Ce site est la plate-forme d’information des services de l’énergie et de l’environnement des cantons de Berne, Fribourg, Genève, Jura, Neuchâtel, Valais et Vaud. Son but est de fournir au public des conseils utiles sur les gestes que chacun peut faire pour économiser l’énergie, ménager les ressources naturelles, et préserver la biodiversité ainsi que son cadre de vie.

Les jardins

Le lien ci-dessous vous dirige vers une page interactive et didactique qui vous encourage à utiliser les bonnes pratiques pour préserver la biodiversité, la santé et la fertilité du sol.

La Charte des jardins, votre commune s’engage

En signant la Charte la commune de St-Gingolph vous remettra l’emblème, que vous pourrez installer sur une barrière, un portail, une porte ou sa boîte aux lettres. Le but est de montrer son engagement et de faire la promotion de la Charte.
La nature fait le prix d’un quartier

Les quartiers d’habitation les plus prisés sont souvent anciens et riches en nature. Ils ont encore de grandes propriétés abritant des prairies fleuries et des sous-bois. Ils sont plantés de grands arbres dont l’ombre et les odeurs de floraison incitent à la promenade. Ils sont enfin entrecoupés de vieux murs chargés de lierre, et de haies variées d’où émanent des chants d’oiseaux.

Les quartiers modernes, où les maisons sont plus serrées et la végétation plus jeune, peuvent très bien acquérir ces qualités, si on veille à y planter des arbres et des arbustes indigènes sauvages, et si les résidents appliquent des pratiques d’entretien des jardins qui favorisent la survie des oiseaux et des autres petits animaux.

L’objectif de La Charte des Jardins est – à la fois – d’éviter que des quartiers anciens perdent leur faune et leur flore sous la pression de l’urbanisation, et de ramener la nature dans des quartiers plus récents et plus densément peuplés.

L’intérêt d’une démarche collective

La survie des écureuils, des oiseaux et d’une bonne partie de la petite faune dépend de la taille de leur territoire. Or, un seul jardin de 1000 m2, même le plus accueillant du monde, ne peut pas suffire à une famille de hérissons ou à un couple de mésanges. D’où l’importance de créer des réseaux de parcelles contiguës, offrant des passages aux petits animaux pour leur éviter les dangers de la route.

C’est pour cela que, dans l’idéal, la Charte des Jardins se développe au niveau d’une rue, d’un quartier ou de toute une commune.

Pourquoi signer la Charte des jardins ?

Favoriser la biodiversité dans les jardins privés fait partie des préoccupations du dicastère « Aménagement du territoire et Environnement » de la commune de St-Gingolph.

Pour le faire nous avons besoin de vous.

Peu importe la taille et l’aménagement du jardin, la Charte peut s’appliquer partout. Elle ne demande pas de transformer son jardin, mais de modifier des habitudes d’entretien, et de faire des choix favorables à la petite faune et à la nature au moment de changer une tondeuse, de planter des arbustes, ou de choisir un produit pour le jardin.

Les espaces verts au pied des immeubles sont accueillis avec bonheur dans la Charte des Jardins, car il est très important de favoriser la nature dans les zones les plus densément habitées.

Plusieurs formules sont possibles :

  • les propriétaires enjoignent la personne chargée de l’entretien d’appliquer les principes de la Charte
  • le concierge désire favoriser la nature et obtient le feu vert des propriétaires (ou de la régie)
  • certains locataires s’organisent et reçoivent l’autorisation de gérer eux-mêmes l’espace vert

Dans tous les cas, la Charte peut être signée par plusieurs personnes. Et pour bien valoriser l’initiative, on peut afficher plusieurs emblèmes de la Charte ou un emblème de grande taille.

Engagez-vous !

Vous trouverez toutes les informations utiles via les liens ci-dessous :

Symbolisant l’interdépendance des animaux et des végétaux, le logo de la Charte des Jardins représente un hérisson avec une fleur en bouche et une mésange sur la tête. Il est téléchargeable et utilisable librement, pour autant que l’esprit de la charte soit respecté.